Un rétroviseur numérique chez Audi

L'image enregistrée par la caméra s'affiche en temps réel sur un écran placé à l'endroit où l'on trouve habituellement le rétroviseur. Mais le champ de vision est plus large.

Une vitre collée sur un bout de plastique noir : ce type de rétroviseur archi-classique risque d’avoir bientôt un sérieux concurrent. Du moins si l’on se fie à Audi, qui équipera sa R8 e-tron d’un système associant une caméra à un écran, installé en haut du pare-brise. Ce dispositif facilite la rétrovision au pilote de la sportive électrique (dépourvue de lunette arrière), qui sera produite en petite série dès la fin 2012. Offrant un champ de vision agrandi par rapport à celui d’un miroir classique, le système affiche en temps réel ce qui se passe derrière la voiture sur un écran AMOLED mesurant 7,7 pouces en diagonale, représentant à peu près quatre fois la surface d’un smartphone. Quant à la caméra, elle est installée derrière le toit, dans un boîtier qui est chauffé en cas de besoin. Cette technologie a déjà fait ses preuves dans des conditions extrêmes : elle a été testée dans les Audi  R18 victorieuses lors de l’édition 2012 des 24 Heures du Mans. On peut également observer son fonctionnement sur la vidéo bluffante ci-dessous, tournée lors du record du monde des véhicules électriques de série, établi par la R8 e-tron sur le Nürburgring, en juin dernier. L’Audi avait bouclé un tour du circuit en 8 minutes 9’099 secondes, sans faire entendre le moindre bruit mécanique.

Si ce type de rétroviseur se démocratise, les écrans de navigation actuellement placés sous le pare-brise seront peut-être amenés à fusionner avec celui du rétroviseur numérique. En outre, à l’instar de nombreuses études, on pourrait aussi imaginer que les rétroviseurs extérieurs cèdent la place à des caméras. Et que l’écran central offre une rétrovision numérique complète, sans être entravée par des montants arrière ou d’autres obstacles.

Source : http://www.automobile-magazine.fr

Publicités