Saisie de plus de 2 tonnes de haschich

Publié: mai 5, 2013 dans Actualité, NOUVELLES TECHNOLOGIES, VIDEOS

Les éléments de la Gendarmerie Royale épaulés par des équipes des forces auxiliaires ont effectué, mercredi aux environs de Ksar Sghir, une vaste opération de ratissage dans le cadre de la lutte contre le trafic de drogue, qui s’est soldée par la saisie de 2,33 tonnes de haschich et d’un important lot de matériel utilisé dans les opérations de convoyage de la drogue via le détroit.
Lors de cette opération menée au niveau de douar Oued El-Marsa (Caidat Taghramt-Province Fahs Anjra), une zone montagneuse et très difficile d’accès, les éléments de la gendarmerie royale ont procédé à la saisie d’une embarcation ultrarapide de type «fantôme 23» découverte dans un hangar, non loin de la maison où était entreposée la quantité de drogue.
Une soixantaine de gendarmes et d’éléments des forces auxiliaires ont investi le douar aux premières lueurs du matin. Le douar, perché sur les hauteurs escarpées d’une montagne donnant directement sur une plage, est suspecté d’abriter des entrepôts de drogue destinée à être convoyée vers la rive nord de la méditerranée à bords des embarcations rapides.
Lors des perquisitions effectuées dans plusieurs habitations suspectes, les gendarmes, qui mettaient à l’£uvre des chiens renifleurs d’une brigade sénile, ont pu découvrir la quantité de drogue conditionnée en ballots et probablement prête à prendre le large à bord des «Go-Fast», des zodiacs de 12 m équipés de 4 moteurs puissants développant une puissance de 1.000 chvx.
La saisie de la drogue a permis l’arrestation de deux personnes, un fournisseur et un transporteur, indiquent les responsables de cette opération de ratissage. Ils précisent que deux personnes identifiées sont également activement recherchées.
Parmi le lot de matériel logistique saisi, figurent un véhicule tout terrain (4/4), 3 zodiacs rapides, 9 moteurs hors bord (250 chvx et 60 chvx), 5 appareils de télécommunication sans fils, 1 poste radio fixe et un appareil de navigation GPS. Le matériel saisit sert notamment à équiper les embarcations rapides, réputés être insaisissables par les radars et capables d’effectuer la traversée du détroit en quelques minutes seulement avec un chargement qui peut atteindre les deux tonnes de drogue.
A rappeler que non loin de la zone de ce ratissage, un patrouilleur de la marine royale a réussit, récemment, à intercepter un bateau de pêche (Palangrier) transportant une quantité de 413 kg de résine de cannabis. Les deux passagers du bateau, un français et un espagnol, ont été arrêtés lors de cette opération.

Source : http://www.maghress.com

Les commentaires sont fermés.