Une bande de cinq malfaiteurs impliqués dans des agressions à main armée et vol sous menace d’armes blanches a été démantelée lundi 6 octobre 2014 à Aïn Aouda par les éléments de la Gendarmerie Royale.

L’enquête a révélé que les malfrats ont commis plusieurs actes de vol et agressions à main armée dans la région de Aïn Aouda et de Sidi Yahya Zaër.

Les mis en cause ont été présentés à la justice.

Source : http://www.lavieeco.com

Les éléments de la gendarmerie royale de Taza ont intercepté et saisi, dans la nuit de mercredi à jeudi, une voiture transportant 24 colis renfermant 563 kg de stupéfiants. Le conducteur et un complice, qui ont réussi à prendre la fuite à la faveur de la nuit, sont activement recherchés, indique-t-on de source sécuritaire. Le véhicule et la marchandise saisis ont été remis aux services compétents. (MAP).

Source : http://www.menara.ma

10 0

تمكنت عناصر المركز القضائي للدرك الملكي بتارودانت، في عمليتين منفصلتين يومي الجمعة والسبت 19و20 شتنبر 2014، من حجز 06 طن و 400 لتر من مسكر ماء الحياة، من ضمنها 200 لتر معدة للبيع والكميات المتبقية في مرحلة التخمير،إضافة إلى معدات وأدوات خاصة بهذه العملية الدنيئة، تحتوي على قارورات، 25 قنينة غاز، أواني و 06 أفرنة خاصة بإعداد هذه المادة السامة، بالاضافة لدراجتين ناريتين ودراجة عادية .

وجاء حجز الكميات المذكورة، بعد توصلها بمعلومات مؤكدة تفيد بوجود وكر أحد مروجي مادة « ماء الحياة »، تم على إثرها الانتقال بسرعة إلى عين المكان ومداهمة أحد أوكار مروجي خمور الماحيا بدوار الحومر بجماعة احمر الكلالشة، وإلقاء القبض على ثلاثة شبان أحدهم له سوابق وشابتين من تارودانت إحداهن متزوجة ،فيما لازال البحث جاريا عن اثنين فرا هاربين ،وقد تم خلال هذه العملية حجز 50 لتر معدة للبيع معدة للبيع و 01 طن و 200 لتر مخمرة ومعدة للتقطير.

بعد التحقيق معهم، تبين أن المزود الرئيسي لهم بمادة  » ماء الحياة  » يوجد بدوار أيت حميدة بجماعة سيدي موسى الحمري ،وعلى اثر ذلك انتقلت عناصر سرية الدرك الملكي بتارودانت في الساعات الاولى من صباح يوم السبت 20 شتنبر الجاري، صوب دوار ايت حميدة جماعة سيدي موسى الحمري، فتمكنت من إلقاء القبض على الزعيم، المسمى” الخضير” الرأس الكبير لترويج وصناعة خمور الماحيا بالمنطقة ، بأحد المنازل القريبة من الطريق الإقليمية 1708، وحجز كميات كبيرة من خمور الماحيا بحوزته، 05 طن من خمور الماحيا (مخمرة ومعدة للتقطير ) و 150 لتر جاهزة للبيع بالاضافة لمعدات التقطير المكونة، بالإضافة إلى معدات تحتوي 25 قنينة غاز و06 أفرنة غاز، بالاضافة لدراجتين ناريتين ودراجة عادية .

هذه العملية التي قامت بها سرية الدرك الملكي بتارودانت خلفت استحسانا وتنويها من طرف ساكنة الجماعتين ، على أمل تكرار العمليات والقبض على باقي المروجين في القريب العاجل .

http://tamazirtpress.net/

إخماد-حريق-مهولUn incendie de forêt qui s’est déclaré dans la région de Rmilat (commune rurale de Melaliyin) aux environs de Tétouan, a été éteint, vendredi soir, après avoir ravagé plus de 40 hectares de végétation
C’est ce qu’a indiqué une source auprès des services des eaux et des forêts, précisant que le feu a été maitrisé après plus de six heures de travail continu sur le terrain.
La superficie endommagée est composée de différentes espèces d’arbres caractérisant la région, en particuliers des pins, a relevé la même source.
Les causes de l’incendie demeurent inconnues
La circonscription de l’incendie a été rendue possible grâce à d’intenses interventions aériennes et terrestres, en étroite coordination entre les services de la protection civile, du département des eaux et des forêts, de la Gendarmerie Royale, des autorités locales, et la collaboration de la population de cette région, a-t-on indiqué.
La chaleur excessive et les vents forts ont attisé les flammes et contribué à la propagation rapide de l’incendie, incitant les pompiers à contenir le feu pour éviter son arrivée aux zones résidentielles, selon la même source.
Les causes de l’incendie sont pour l’instant inconnues. Une enquête est ouverte pour en déterminer les circonstances.

Source : http://www.menara.ma/

في إطار الحملات التمشيطية الواسعة النطاق، التي تقوم بها عناصر سرية الدرك الملكي ببني ملال ،و بتنسيق مع المراكز الترابية للدرك الملكي التابعة لها بمختلف مناطق إقليم بني ملال و الجهة ،تمكن درك أولاد عياد يوم الأحد 31 غشت المنصرم ،من اقتحام منزلا معدا لصناعة ماء الحياة ،حيث أفلحت العناصر الأمنية للدرك الملكي من إيقاف مروجين ، وحجزت لديهم حوالي 2000 كلغ من التين المجفف و500 لتر من مسكر ماء الحياة معدة للبيع، بالإضافة الى إتلاف عدد كبير من المعدات كان يستعملها المروجين في صناعة هذه السموم.
وإلى ذلك، فقد تم الاستماع إلى الموقوفين في محاضر قانونية، ليتم وضعهم تحت تدابير الحراسة النظرية إلى حين تقديمهم للعدالة لتقول كلمتها في الموضوع.

Source : https://newhub.shafaqna.com/

operation-tente-de-la-securite-routiere--resultat-d-un-travail-en-profondeur-de-longue-date_4928898-LDepuis longtemps, la lutte contre la violence routière a été au cœur des stratégies des gouvernements qui se sont succédés. Dans ce sens, faut-il le rappeler d’ailleurs, dès 2003, le ministère de l’Equipement et des Transports avait mis en place, en concertation avec tous les départements concernés, une stratégie globale et intégrée pour les dix années à venir, et ce, en rupture totale avec la vision antérieure basée sur une gestion sectorielle et conjoncturelle de la problématique.
Portée par des actions pérennes et opérationnelle et déclinée en un Plan Stratégique Intégré d’Urgence (PSIU), cette stratégie s’est fixée comme objectif réaliste et réalisable « d’inverser à très court terme, la tendance à la hausse des accidents de la circulation et de maintenir par la suite, dans des marges régulières et ambitieuses, la tendance à la baisse des blessés graves et des tués.
Véritable travail de fond, cette approche s’est focalisée sur cinq grands axes à savoir :
- La coordination et la gestion intégrée de la sécurité routière ;
- La réforme de la législation ;
- Le renforcement du contrôle et des sanctions ;
- La qualification des conducteurs et la réforme du système des examens des permis de conduire ;
- L’amélioration des infrastructures routières et des voiries urbaines. 
Tout ce qui va suivre depuis, va être porté par cette dynamique structurante pour citer le schéma directeur autoroutier national, le programme national des routes rurales, le nouveau code de la route avec tout ce qu’il implique comme actions de contrôle et de sanctions, formation des conducteurs, suivi et évaluation réguliers des actions mises en œuvre…
Le résultat de ce travail de longue date se décline aujourd’hui à travers des bilans moins lourds : recul des accidents mortels de près de 7,5%  en 2013 comparativement à 2012 et baisse du nombre des tués et des blessés respectivement de 8 et de 5% sur la même période. Dans cette tendance baissière, l’année 2014 est marquée par un recul des accidents de la circulation de l’ordre de 1%. De même que le nombre des tués sur les routes a diminué de 1,6%.
Cette tendance va encore être largement soutenue par l’opération « Tente de la sécurité routière » lancée en ce début du mois d’août en vue de sensibiliser les citoyens quant aux risques des accidents durant cette période estivale.
L’opération qui cible 75 points d’intervention du réseau routier national à travers les 16 régions du Royaume se décline à travers un nouveau plan de communication dans le cadre duquel des associations et acteurs de la société civile ont en charge l’animation de ces tentes, ainsi que la sensibilisation aux dangers de la route.Le message à véhiculer doit ainsi être clair : La première cause de l’accident c’est bien le manque de civisme, l’indiscipline, le non respect du code de la route et l’excès de vitesse.
Des facteurs qui font que les accidents de la circulation au Maroc tuent, à titre d’exemple, vingt fois plus qu’en Suède, dix fois plus qu’en France, pour ne citer que ces deux pays. Et n’était-ce la vigilance et l’effort mené par les services d’ordre ; Sûreté Nationale, Gendarmerie Royale, Protection Civile, auxquels nous rendons ici un hommage appuyé pour tous les sacrifices consentis, les dégâts auraient pu être beaucoup plus importants en termes de préjudices en vies humaines, de dégâts aux biens publics et de coûts à l’économie nationale. Les accidents de la circulation ne sont donc pas seulement des stratégies et des chiffres, mais bien des vies humaines qui sont perdues, des souffrances et des traumatismes profonds, des pertes sèches pour l’économie et la société… des évidences qu’il faut bien mettre en avant. Il est donc impératif de se comporter au volant de sa voiture tout en étant animé du sens de la responsabilité, du civisme et de la citoyenneté.

Source : http://www.lopinion.ma/

operation-tente-de-la-securite-routiere--resultat-d-un-travail-en-profondeur-de-longue-date_4928898-LDepuis longtemps, la lutte contre la violence routière a été au cœur des stratégies des gouvernements qui se sont succédés. Dans ce sens, faut-il le rappeler d’ailleurs, dès 2003, le ministère de l’Equipement et des Transports avait mis en place, en concertation avec tous les départements concernés, une stratégie globale et intégrée pour les dix années à venir, et ce, en rupture totale avec la vision antérieure basée sur une gestion sectorielle et conjoncturelle de la problématique.
Portée par des actions pérennes et opérationnelle et déclinée en un Plan Stratégique Intégré d’Urgence (PSIU), cette stratégie s’est fixée comme objectif réaliste et réalisable « d’inverser à très court terme, la tendance à la hausse des accidents de la circulation et de maintenir par la suite, dans des marges régulières et ambitieuses, la tendance à la baisse des blessés graves et des tués.
Véritable travail de fond, cette approche s’est focalisée sur cinq grands axes à savoir :
- La coordination et la gestion intégrée de la sécurité routière ;
- La réforme de la législation ;
- Le renforcement du contrôle et des sanctions ;
- La qualification des conducteurs et la réforme du système des examens des permis de conduire ;
- L’amélioration des infrastructures routières et des voiries urbaines. 
Tout ce qui va suivre depuis, va être porté par cette dynamique structurante pour citer le schéma directeur autoroutier national, le programme national des routes rurales, le nouveau code de la route avec tout ce qu’il implique comme actions de contrôle et de sanctions, formation des conducteurs, suivi et évaluation réguliers des actions mises en œuvre…
Le résultat de ce travail de longue date se décline aujourd’hui à travers des bilans moins lourds : recul des accidents mortels de près de 7,5%  en 2013 comparativement à 2012 et baisse du nombre des tués et des blessés respectivement de 8 et de 5% sur la même période. Dans cette tendance baissière, l’année 2014 est marquée par un recul des accidents de la circulation de l’ordre de 1%. De même que le nombre des tués sur les routes a diminué de 1,6%.
Cette tendance va encore être largement soutenue par l’opération « Tente de la sécurité routière » lancée en ce début du mois d’août en vue de sensibiliser les citoyens quant aux risques des accidents durant cette période estivale.
L’opération qui cible 75 points d’intervention du réseau routier national à travers les 16 régions du Royaume se décline à travers un nouveau plan de communication dans le cadre duquel des associations et acteurs de la société civile ont en charge l’animation de ces tentes, ainsi que la sensibilisation aux dangers de la route.Le message à véhiculer doit ainsi être clair : La première cause de l’accident c’est bien le manque de civisme, l’indiscipline, le non respect du code de la route et l’excès de vitesse.
Des facteurs qui font que les accidents de la circulation au Maroc tuent, à titre d’exemple, vingt fois plus qu’en Suède, dix fois plus qu’en France, pour ne citer que ces deux pays. Et n’était-ce la vigilance et l’effort mené par les services d’ordre ; Sûreté Nationale, Gendarmerie Royale, Protection Civile, auxquels nous rendons ici un hommage appuyé pour tous les sacrifices consentis, les dégâts auraient pu être beaucoup plus importants en termes de préjudices en vies humaines, de dégâts aux biens publics et de coûts à l’économie nationale. Les accidents de la circulation ne sont donc pas seulement des stratégies et des chiffres, mais bien des vies humaines qui sont perdues, des souffrances et des traumatismes profonds, des pertes sèches pour l’économie et la société… des évidences qu’il faut bien mettre en avant. Il est donc impératif de se comporter au volant de sa voiture tout en étant animé du sens de la responsabilité, du civisme et de la citoyenneté.

Source : http://www.lopinion.ma/